a24f3004-4ebc-49e5-aa9f-53f43e50906a

 

Ma petite maman   qu'il a été long et varié le chemin depuis ces jolies Côtes du nord où tu as vu le jour ; avant dernière d’une famille aimante de 6 enfants tu t'es vite démarquée, toi, tu voulais pas vivre à la ferme, tu avais choisi la couture pour t’épanouir et t’exprimer

Tu as tant appris et tu m’as tant transmis

 Quand tu as rencontré papa, tu n’as pas hésité à venir dans le Tarn, où vous avez construit votre vie, rencontré vos amis, et puis vous nous avez eu : tes  enfants : Marie Térèse Paul et Jean-Marie

tu as consacré une grande partie de ta vie à donner le meilleur de toi -même : je me souviens des "goûters souper" le dimanche soir, je me souviens des fins d’après midi d'hiver où on rentrait à la queue leu leu tous les pots de géraniums de la terrasse au garage, je me souviens d’après midi d’été, à éplucher des haricots verts tous ensemble pour que tu prépares des bonnes conserves, je me souviens des goûters dans le jardin où tu ne bronchais pas quand les copains et les copines se rajoutaient pour se régaler

 Je me souviens de ta rigueur dans la tenue de la maison, ton bon goût pour les jolies choses et surtout ta fantaisie

 J'aime me rappeler quand tu disais "je suis fière d'avoir de beaux enfants » et je parle même pas de ton amour pour tes très beaux petits enfants et plus récemment des premiers arrières petits loupiaux

Tu as eu souvent l'occasion de t'occuper d'eux pour nous seconder à chaque fois que tu en as eu la force, et ils se souviennent encore du goût de tes tartines de beurre recouvertes de cacao et surtout pour toujours de tes bonnes crêpes

 Ma petite maman tu as choisi un jour de vivre autrement tu étais libre ; libre, mais sans jamais cesser d'être aimante et bienveillante même dans la discrétion, tu as respecté nos vies et nos choix

On avait décidé de s'imposer aucun rituel, la première qui a envie appelle l'autre

Je vais garder en tête que le meilleur Maman, ça sera des petits détails, nos petits repas au resto improvisés entre midi et deux avec Thérèse, nos petits défilés de mode dans ton appart, nos repas en famille remplis d’éclats de rires et tant d'autres choses, comme ta connaissance des selfi ou des emails alors que tu voulais pas d'ordinateur ou de téléphone portable

 Belle, coquette, pleine de sagesse, tu étais heureuse de ta vie

 Je te fais la promesse Maman que je veillerai au grain pour que l'amour continue à nous unir, même si tu n'es plus là

Aujourd'hui tu es partie pour de bon, mais tu disais toujours » la mort fait partie de la vie, on verra bien »

Oui on verra bien, mais si je peux te demander un petit truc Maman, quand tu verras que l'un d'entre nous est dans la peine, penses bien à lui faire un petit signe pour l’apaiser comme un ange gardien

 

Maman je t'aime